Fermeture du club

Bonjour à tous,

Suite au discours présidentiel et au nouveau confinement, le club canin restera fermé jusqu’à nouvel ordre.

Nous restons disponibles par mail si vous avez besoin de nous.
Mais surtout, prenez soin de vous !!

 

 

 

Halloween le 1ier novembre

Dimanche 1er novembre, c’est Halloween au club !
Venez déguisés vous et votre chien !
On était pas trop beaux l’année dernière ?

Entrainements cavage

Bonjour à tous,

Les entrainements cavage auront désormais lieu tous les 2ième et 4ième dimanches de chaque mois, à 11h15.

D’autres entrainements ponctuels pourront avoir lieu en semaine.

Port du masque de nouveau obligatoire

[Port du masque obligatoire : nouvel arrêté préfectoral]

 

Le préfet de Meurthe-et-Moselle a pris ce jour un nouvel arrêté concernant le port du masque.

Il devient obligatoire à compter du samedi 15 août à 8h pour les personnes de onze ans et plus :

– dans tout rassemblement, réunion ou activités organisés sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettent en présence de manière simultanée plus de dix personnes et soumis à une déclaration en préfecture à l’exception de celles qui pratiquent une activité sportive ou artistique, sous réserve qu’elles respectent les protocoles sanitaires en vigueur ;

– pour tout marché non-couvert, brocante, fête foraine et vide-greniers.

 

Cela ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap pouvant justifier (via un certificat médical) d’une dérogation de port du masque, dans la mesure où elles respectent la réglementation sanitaire (distanciation…)

 

En cas de non-respect de cet arrêté préfectoral, vous vous exposez à :

– une amende de 135€

– six mois d’emprisonnement, une amende de 3 750€ et une peine complémentaire de travail d’intérêt général (en cas de non-respect à plus de trois reprises dans un délai de trente jours)

 

Continuez à prendre soin de vous et de vos proches en respectant les gestes barrières, la distanciation sociale et le port du masque.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén